Introduction

"Pull, enfilé. Bensimons, abîmées. Pantalon, déchiré. Talons hauts, usés. Collant, effilé. Jean, délavé. Magasins, dévalisés. Argent, claqué."

La jeunesse est la période de la vie qui s'étend de l'enfance à l'âge adulte (scientifiquement de 15 à 24 ans). Cette période est ambiguë, car la personne n'est ni enfant ni adulte. Elle précède l'entrée dans la vie adulte et se traduit par un va et vient entre la rébellion adolescente envers les adultes et la construction de soi-même. Cette jeunesse peut aussi porter une critique ou des revendications : la mode, par exemple, est le support des goûts et des styles. La jeunesse a tendance à vouloir être acceptée dans la société, ce phénomène est appelé le conformisme. Le conformisme correspond au fait de vouloir adhérer aux normes et valeurs d'une société. On est conformiste par peur d'être stigmatisé, laissant à l'écart de nombreux individus marginaux toujours pointés du doigt. La différence crée la peur aux yeux des autres, un dégoût voir un rejet, ce qui entraine les jeunes à montrer leur appartenance à un groupe. Les jeunes utilisent pour cela des accessoires tels que les chaussures ou les bijoux, la coiffure ou les habits, c'est le conformisme vestimentaire. Guillaume Erner, sociologue français nous apprend que « l'intérêt de la jeunesse pour les modes n'est pas né dans les années 1960. Les années 1920 avaient leurs ''Apaches'', les années de guerre eurent leurs ''Zazous''.Mais ces mouvements rassemblaient une minorité de jeunes », la première mode de masse apparait dans les années 1960 avec les ''Yéyés'' et les ''Rockeurs''. C'est à partir de ce premier mouvement que les modes de masse concernèrent des générations entières.

De ce fait nous avons choisi de répondre à la problématique suivante:

Les jeunes sont-ils victimes du conformisme vestimentaire?

La réponse à cette problématique sera construite en deux grandes parties.
La première présentera le conformisme vestimentaire chez les jeunes, tout d'abord, une analyse des différents styles adoptés par les jeunes accompagnée d'illustrations sera faite et suivie d'une présentation de leurs valeurs.
La deuxième partie traitera l'aspect de choix ou de soumission à ce conformisme vestimentaire chez les jeunes. 
L'idée de choix sera évoquée grâce à l'anticonformisme dont les conséquences et les limites seront expliquées. L'idée de soumission abordera la peur du rejet dans la société. Nous introduirons également l'idée de l'uniforme scolaire.
Pour finir, une conclusion répondra à la problématique.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site