Conclusion

Ainsi, la mode vestimentaire est perçue comme un facteur d'intégration chez les jeunes. En effet, celle-ci permet à chaque individu de montrer sa position sociale, son pouvoir d'achat ainsi que sa personnalité. Nous pouvons affirmer que le conformisme est inévitable chez les adolescents, bien que certains essayent de s'en détacher. Les jeunes achètent des vêtements "tendance" portés par les autres afin de se rassurer et de rester en phase avec les codes vestimentaires de leurs pairs. Mais cette conformité crée des problèmes d'intégration pour certains jeunes, certains individus qui vont refuser de se soumettre à des normes, ou n'arriveront pas à s'intégrer, ils seront marginaux. En effet, les adolescents ne suivant pas la mode sont susceptibles de devenir victimes d'exclusion et donc victimes du conformisme vestimentaire. Cependant leur instinct grégaire les pousse à être conformistes entre eux. Nous pouvons donc conclure que le jeune adolescent quelque soit son style vestimentaire se regroupe avec les jeunes portant le même style, car l'adolescent ne peut se contruire, vivre, sans un entourage, un repère, ce qui confirme que les jeunes sont victimes du conformisme vestimentaire. 


Nous pouvons alors nous interroger sur la question suivante : En est-il de même dans le monde "adulte" ? 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site